LCube

Un nouveau blog

Journée Pédagogique 29 mars à Gardanne

Le Laboratoire d’innovation pédagogique et le pôle d’Ingénierie pédagogique de Mines St-Etienne ont organisé le 29 mars une journée sur le thème de la pédagogie, et plus particulièrement sur l’évaluation.
L’objectif : partager, échanger, réfléchir et découvrir autour des pratiques pédagogiques. 15 personnes ont participé.

La journée a debuté par un World Café autour de l’evaluation, avec ces questions :
– Quel est le rôle d’un enseignant ?
– Qu’est-ce qu’un ingénieur aujourd’hui ?
– Comment évaluer les compétences d’un ingénieur de demain ?

Une intervention a ainsi été effectuée par Karine Richou sur l’évaluation Formative Vs Normative

Nous nous sommes ensuite interrogés suite à cette intervention sur les modalités d’évaluation d’un Groupe Pédagogique « enjeu technologique ». Il y a quatre enjeux technologiques au choix dans la formation ingénieur ISMIN de Mines Saint-Etienne, les élèves de dernière année doivent en choisir un, en troisième année (exemple : la cryptologie). Les élèves de première et deuxième année doivent être sensibilisés à ces « enjeux technologiques », deux alternatives apparaissent pour cette sensibilisation : soit prévoir une semaine bloquée d’activités pour ces élèves de première et deuxième année, soit intégrer ces élèves de première et deuxième année dans le travail des élèves de troisième année. Le travail des élèves de première et deuxième année serait ainsi tutoré par l’élève de 3ième année, mettant ce dernier dans un rôle de responsable, il pourrait évaluer lui-même les élèves d’année antérieure qui découvriraient dans le projet lui-même le sujet de l’enjeu technologique. A voir si cette dernière idée peut être testée.

L’apres-midi 3 Ateliers ont eu lieu :
→ 13H30 à 15H : 2 ateliers en parallèle. Un premier sur la création d’un questionnaire d’évaluation et traitement informatique (Georges Loubière, Philippe Beaune), un deuxième sur les Amphis interactifs (Acacio Marques, Karine Richou)
→ 15H15 –17H : Dernier atelier avec tous les participants : « comment enseigner le bon sens en s’appuyant sur les neursociences » par Sylvain Blayac, inspiré par Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France. Les neurosciences et sciences cognitives ont identifié quatre facteurs principaux de réussite d’un apprentissage : l’attention, l’engagement actif, le retour d’information, et enfin, la consolidation. Sylvain a appuyé son discours sur les travaux d’Hélène Weber et les différentes manières de jouer son rôle en tant qu’enseignant.

 

Merci à tous les participants.es pour leur présence et leur enthousiasme : Acacio Marques, Sabine Salmeron, Philippe Beaune, Cyril Calmes, Nadia El-MrabetGeorge Loubière, Philippe Lalevée, Sylvain Blayac, Daniel Ochoa, Christine White, Olivier Potin, Michel Fiocchi, Hervé Vaillant, Karine Richou , Agnès Crepet.

 

Commentaires Clos.